jeudi 3 décembre 2015

BERNARD, JEAN-PIERRE, LOIC et YAMANN



Communiqué du CTECNA.


Commençons par un extrait d’article de Dreuz.info :  « Les activistes Bernard Cholet un multirécidiviste de la haine «antisioniste», Yamann Colas, Jean-Pierre Bouche et Loïc Cwiek, membres de l’organisation islamomarxiste illégale et antisémite BDS, sont poursuivis à l’initiative du parquet de Toulouse et par notamment ( Ce qui n’est pas anodin), la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA) avec le Bureau National de Vérification contre l’Antisémitisme (BNVCA) et Avocats sans frontières qui se sont portés parties civiles pour avoir, devant les magasins Orange et Sephora de Toulouse, « entravé l’exercice normal de ces magasins, en se livrant à une opération d’intimidation afin de dissuader les clients d’acheter des produits israéliens… »

Que le parquet poursuive l’organisation est une première, mais cela entre dans la logique des choses.

L’organisation extrémiste et antisémite vient de perdre, le 20 octobre 2015, son recours devant la Cour de cassation de Colmar, après avoir perdu en première instance, puis en appel, confirmant une fois de plus que le boycott des produits israéliens est contraire à la loi – et à la morale d’ailleurs, puisque les pires bourreaux des palestiniens, des pays du Moyen Orient comme le Liban, où ils sont enfermés sans aucun droit dans la misère des camps, ne font jamais l’objet des dénonciations de BDS.
En octobre 2015, le nouveau premier ministre canadien monsieur Justin Trudeau, déclarera au Canadian Jewish News: «BDS est une nouvelle forme d’antisémitisme dans le monde»
Le Canada et la France partagent les mêmes valeurs de respect d’ouverture et d’harmonie. Ce qui est vrai au Canada l’est en France, et si BDS ne reflète pas les valeurs du Canada, il ne peut pas refléter celles de la France.
Trudeau ajoutait : « ces mouvements ont fait en sorte que les étudiants juifs ne se sentent plus en sécurité dans leurs écoles, un lieu de respect et de dialogue. Selon moi, il faut nous y opposer fermement»
Nous aimerions que le premier sinistre socialiste français Valls un ancien de la campagne  pro palestine à Evry s’engage dans la même direction et avec la même détermination qu’il a montré contre cette autre figure de l’antisémitisme : Dieudonné M’Bala M’Bala. »

Monsieur Cholet, n’est pas un inconnu pour le CTECNA et la belle justice de c’pays des doigts de l’homme dans le Centre d’Union Libéral, en effet il faisait partie il y a déjà 5 ans du fameux «Collectif» 66 « Paix» et Justice en Palestine et avait déjà avec mademoiselle Yamina Tadjeur et madame Jeanne Rousseau comparus en correctionnelle : « pour avoir à Perpignan dans le département des P/O le 15 mai 2010 depuis temps non prescrit
provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne à raison de son origine ou de son appartenance ou non appartenance à une ethnie, nation, race ou religion déterminée ».

En résumé ces « citoyens » étaient inculpés d’incitation à la haine raciale antisémite ! Point barre !

Malheureusement le tribunal correctionnel de Perpignan a prononcé le 14 août 2013 la relaxe de monsieur Cholet et de ses deux complices Yamina Tadjeur et Jeanne Rousseau.

Pour notre très méritant militant Cholet, ce n’étais que partie remise.

Bernard C. le cheminot sexagénaire et retraité «présumé antisémite» est de nouveau face à la justice. Le camarade trotskiste Cholet celui qui parle de lui-même à la troisième personne pour faire croire qu’il n’est pas un ancien de l’ignoble LCR, la Ligue Communiste Révolutionnaire, car oui ce brave monsieur était un suppléant sur la liste LCR 100% à gauche aux législatives de Juin 2007 à Perpignan, c’est un marxiste trotskiste, porte-parole du maintenant NPA de monsieur Poutou et d’ Olivier Besancenot, le facteur bourgeois de Neuilly/ Seine.
NPA que de très mauvaises langues nomment «Nouveau Parti Anti-juifs», il aussi membre actif et militant d’ATTAC 66 (Association Tyrannique et Totalitaire Autoritaire et Communiste) Notons aussi que le délicieux MRAP mouvement qui lui aussi distille de la haine des juifs en général qui est contre le racisme, apolitique et laïque est membre fondateur du dit ATTAC. Décidément les nébuleuses de la haine présumées antisémites sont de plus en plus transparentes ! Bernard Cholet est aussi un membre du Collectif de Perpignan pour un centre de documentation sur l’histoire franco-algérienne de manière que nous supposons certainement à tord de «réviser» l’histoire sous une vision «marxiste» comme dénoncé ici. L'histoire trafiquée, falsifiée, frelatée par la gauche «du passé … de la gauche, faisons table rase» selon la formule de Revel – se, afin de cacher le fait que le XXe siècle, c'est celui de l'horreur communiste, «stade suprême du socialisme»: le but des régimes communistes, suivant la doctrine de Karl Marx, étant d'ériger la société socialiste. Il y a eu aussi la grippe espagnole, des tremblements de terre, avec de nombreux autres fléaux, dont la «guerre» d’Algérie, mais l'espérance de gauche s'est noyée dans le sang de centaines de millions d'innocents et dans les larmes de centaines de millions de leurs proches et cela continue encore et encore !
Un autre inculpé Loïc Cwiek quant à lui devrait continuer de jouer aux échecs et prendre conscience rapidement que contrairement aux pays «socialistes» l’état ne pensionne plus les joueurs comme en URSS ou le jeu d'échecs était tout un symbole et un phénomène social. Le jeu d’échec ou l’intelligence tient une place essentielle permet de rendre hommage à la beauté du monde et ne s’agrémente pas avec de l’antisémitisme.
Autre inculpée, madame Yamann Hammaoui Colas dite aussi Yamann Hammaoui qui est toujours déguisée en uniforme d’islamiste militante véritable Belphégor comme le dit si justement madame Morano ( Vivement l'invasion des Noiches), elle est aussi sur fesse de Bouc  ou elle s’exprime dans un «Français» approximatif faisant douter de l’éducation donnée par l'école primaire d'Artigat pendant 7 ans !


Artigat ? Début 2014, plusieurs interpellations avaient eu lieu dans la filière djihadiste dite d'Artigat, du nom d'un village de l'Ariège supposé être la base de repli de musulmans candidats au djihad, plusieurs interpellations avaient été effectuées notamment à Toulouse où gravitent d'anciens proches de l’assassin djihadiste antisémite Mohamed Merah, qui avait dit en éructant avoir «voulu venger les enfants palestiniens».
J’affirme ici que les discours communistes islamos marxistes et pro palestiniens de madame Yamann Hammaoui et de ses complices sont à l’origine des meurtres antisémites commis sur Jonathan Sandler, 30 ans, ses deux fils Gabriel et Arieh, 4 et 5 ans, et la petite Myriam Monsonego, 7 ans, fille du directeur de l'école Ozar Hatorah de Toulouse commis par le musulman djihadiste Mohamed Merah qui se revendiquait être un moudjahidine (un musulman combattant d’allah), et avoir voulu venger les enfants palestiniens.

Madame Yamann Hammaoui Colas tient une petite échoppe de fripes et d’uniformes de jihadistes dans le fameux quartier «conspiratiste» du Mirail à Toulouse ou l’on peut trouver des robes aux couleurs du «drapeau» palestinien équivalent d’un drapeau Nazi ainsi que des Qamis, la djellaba des salafistes que madame Yamann Hammaoui dit sur sa page Face Book être idéale pour les mutilations sexuelles musulmanes dites «circoncisions», pour l'Aid, et pleins d'autres occasions encore car le qamis est le vêtement que portent les hommes musulmans, en vue d’imiter le prophète de l’islam (démasqué ici) et le Koran qui tue.
Mais comment madame Yamann Hammaoui née Colas qui serait une  «formidable» communicante et aussi une «entrepreneure» (pourquoi pas une entrepreneuse ?) engagée (à quoi ?) en est elle arrivée là ?

C’est simple, en 2003, madame Marie-jeanne Fouqué de l’UMPS, avait lancé la zone franche urbaine (ZFU) aux côtés de madame Françoise de Veyrinas ancienne secrétaire d'État aux Quartiers en difficulté, auprès du Ministre chargé de l'Intégration et de la Lutte contre l'Exclusion dans le gouvernement Ali Juppé  en 1995. Elle agira ( ?) en faveur de l’emploi notamment, dans les quartiers déjà pourris de Toulouse.

En 2014 madame Fouqué 16e Adjointe au Maire UMP de Toulouse, a remis les clés de la «boutique» OCCAZ'BOUTIQUE (payée avec l’argent du contribuable) avec le prix du meilleur projet ZFU à madame Yamann Hammaoui Colas pour la création de sa «boutique» dans le «souk» conspiratiste du Mirail.
Avec, bien sur, une exonération des charges sociales, impôt sur les bénéfices (impôt sur les sociétés ou sur le revenu) et cotisation foncière des entreprises (ex taxe professionnelle) de 100 % pendant les 5 premières années, elle est pas belle la vie pour les sectateurs de la RATP (Religion d’Amour de Tolérance et de Paix) liste ici des actes de paix et d'amour commis au nom de l'Islam depuis 1980 ?

Avec le dernier inculpé on change de registre, après l’Islamomarxisme antisémite musulman, on en vient au marxisme culturel le plus nauséabond dans la personne de monsieur Jean-Pierre Bouché (Directeur de Recherche au CNRS, en retraite de l’Université Toulouse III, membre de l'organisation raciste Internationale BDS, membre de l'organisation islamomarxiste AFPS, du CCIPPP et d’ATTAC
Il n’est pas sans surprise, que comme monsieur Bouché, Dieudonné soutient BDS avec ardeur sans oublier Alain Soral qui comme BDS, œuvre pour la disparition d’Israël. Les valeurs de la France n’étant pas celle-ci, le BDS n’a plus aucune raison de vivre dans l’ambiguïté depuis 2005, à savoir de penser qu’il est antisémite, la réponse est indéniablement oui.
Mais me direz vous : » Comment se fait ce ? De bons musulmans, des communistes ? Des progressistes ? Des marxistes ? Des antiracistes ? Accusés de racisme antisémite ?

Voyez vous amis ; Pierre André Taguief écrivait à propos de l’antisémitisme qu’il en existe deux formes : « L'une persistante, et bien connue, le vieil antisémitisme inhérent à l'extrême droite ou au nationalisme xénophobe (en voie de disparition chez nous, fantasmée par les gauchus ou très très anecdotique dans les marges de l'espace politique français (néo-nazis, skinheads, etc.) L'autre en expansion, dont les principaux vecteurs sont la propagande des réseaux d’ultra gauche marxistes et islamistes et la démagogie des nouveaux gauchistes marxistes : néo-communistes du PCF et CGT et néo-gauchistes, alter mondialistes d’ATTAC ou du MRAP,EELV, trotskistes du NPA, anarchistes «Antifa» ou «Black Bloc» et autres libertaires, marxistes culturels et abrutiles musulmans nidoreux et enfin les médias Français, exploitant tous massivement « la cause palestinienne », célébrée comme «cause universelle» par la gauche. On peut y voir la nouvelle expression du tiers-mondisme communiste et de l'idéologie marxiste révolutionnaire dite aussi marxisme culturel: la fausse image du Palestinien martyr remplace le Prolétaire en «lutte» pour la société communiste.

Des humanistes ces citoyens là ? Ces «gens» là, ces voyous, sont que de fieffés gredins marxistes et socialistes faisant partie de groupuscules d’ultra gauche antisémites dont le but est la prise de pouvoir par la révolution de façon à se maintenir au pouvoir sans légitimité, pour censurer démocratiquement la presse, éliminer démocratiquement les opposants, restreindre de manière démocratique ou supprimer démocratiquement les libertés individuelles les plus élémentaires, en fait établir la dictature, qui, même si elle est du «prolétariat» n’en reste pas moins une immonde dictature criminelle marxiste culturelle.
 
Ces «gens» là ont le soutient au travers d’un «collectif» gauchu nauséabond et anti-sémite dit anti-impérialiste : d’Act Up Sud-ouest ( ?), AFPS31 et 82, Artisans du Monde Toulouse, ATTAC31 et 09, BDS Comminges, France Toulouse, CCFD Terre Solidaire, CGT Educ’action31, CLIME, CNT31, 6 ou 7 Collectifs antisémites pro palestos divers et avariés, Droit Au Logement 31( ?), EELV Toulouse, Egalité Toulouse Mirail, Ensemble31, FSU31et 09, Front Populaire Tunisien ( ?), Jeunes Musulmans (?) de France de Toulouse, LDH31, Mouvement de la Paix 31, MRAP 31 (Président monsieur Pierre Miani), NPA31 ( Nouveau Parti Antisémite), OCML Voie Prolétarienne, Parti Communiste Français ( Les 12 militants de Toulouse), Parti dit de Gauche, Parti des Indigènes de la Raie Publique, Solidaires31 09 et Etudiant-e-s, Sud Education31, Sud ptt31, Sud Rail Midi-Pyrénées, Sud Santé Sociaux31, Survie Midi-Pyrénées, UAT, UD CGT 31, Union Juive Française pour la Paix, UPT, les cinémas Utopia Toulouse et Tournefeuille ( ?).


Attention la Capjo communique: Mercredi 9 décembre prochain, le procès des 4 militants BDS de Toulouse sera très probablement renvoyé.
Excellent cela va permettre une bonne publicité !


Pour le CTECNA. Le secrétariat national.

Signé de CTECNA40


Avec le soutient du CTECNA de Nice PACA, Paix et liberté section Française, Le MILM (Mouvement International Libertarien Minarchiste), Les Lettres Politiques, le groupe  anticommuniste, CTECNA93, CTECNA40, de Michel Alain Labet de Bornay,le collectif Antisémitisme Non Merci,





5 commentaires:

  1. jeudi 30 juin 2016, Par Le Collectif 69

    Le 30 juin, les organisations sionistes ont obtenu un second report !!! (au 22 septembre 2016)

    Désormais la liste des parties civiles est au nombre de 5 :

    CRIF Midi-Pyrénées BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) Association France Israël Avocats sans frontières LICRA

    Le collectif 69 Palestine était présent à Toulouse ce 30 juin.

    Procès contre BDS Toulouse second report au 22 septembre 2016 Nombreuses sont les personnes réunies ce jeudi 30 juin devant le Tribunal de Toulouse pour soutenir Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann, les 4 inculpés de la campagne BDS. Plusieurs délégations d’autres villes avaient fait le déplacement (BDS France, AFPS, EuroPalestine…). Le rassemblement est entouré par un dispositif policier assez serré et un comité d’accueil non moins charmant d’une dizaine de militants de la Brigade sioniste de Toulouse qui attend de l’autre côté de la rue. Les inculpés et la délégation qui l’accompagne se rendent au palais de justice sous leurs provocations et insultes mais surtout sous les encouragements combatifs des sympathisants au BDS. La salle d’audience est composée majoritairement de militants sionistes, du président du CRIF et de son garde du corps, du président de la Licra… ce qui empêche l’entrée des soutiens aux inculpés car les places sont limitées. Seule une poignée de proches et témoins des prévenus sont présents. Le 30 décembre 2015, un premier report avait été obtenu par les parties civiles (Licra, Avocats sans frontières) au motif d’un souci de santé de leur avocat. En réalité ce report visait à gagner du temps pour élaborer en catimini une deuxième procédure pour « provocation à la discrimination » basée cette fois sur des dispositions relatives à la loi sur la presse et non plus seulement sur le code pénal qui inclut l’« entrave à l’exercice normal d’une activité économique ». De ce fait, les prévenus sont aujourd’hui poursuivis pour les mêmes faits de discrimination mais cette fois sur 2 fondements juridiques : le code pénal (art. 225-1 et 225-2) et la loi sur la presse. Désormais 2 dossiers sont à instruire et les parties civiles n’expliquent toujours pas clairement dans lequel elles comptent intervenir. Par ailleurs, la loi qui entoure l’« entrave à une activité économique » n’est pas claire et permet à de nouvelles parties civiles de se constituer au gré des jugements. Ce qui bloque l’audience. L’avocate de la défense a déposé une « question de constitutionnalité » afin de clarifier les dispositions relatives à cette loi auprès du Conseil Constitutionnel. Désormais la liste des parties civiles est au nombre de 5 :

    CRIF Midi-Pyrénées BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) Association France Israël, Avocats sans frontières, LICRA

    Elles ont obtenu un nouveau report du procès au motif qu’elles n’ont pas eu le temps de préparer leur conclusion. Et pour cause, puisque les 3 nouvelles parties civiles n’ont réclamé les conclusions de l’avocate de la défense qu’à 11h45 le matin même pour préparer la leur ! Face à ce nouveau tour de passe-passe, soyons plus que jamais nombreux le 22 septembre pour soutenir les inculpés de la campagne BDS de Toulouse et défendre le droit fondamental à la liberté d’expression pour la solidarité au peuple Palestinien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fesse de bouc Juin 2016 RDV le 22 septembre 2016

      https://www.facebook.com/soutieninculpesBDStoulousains/posts/1041787542543837:0
      "J’apporte mon soutien sans réserves aux quatre militants pro-BDS convoqués au tribunal de Toulouse le 30 juin.

      Il est conforme à la démocratie que la loi protège des personnes victimes d’une discrimination à raison de leur origine supposée, qu’elle soit ethnique, nationale ou religieuse. Mais c’est détourner la loi de son esprit que de l’invoquer afin de protéger la politique d’un Etat contre une critique citoyenne, lorsque cette critique prend la forme d’un appel au boycott de produits. A de nombreuses reprises ces dernières années, sans même remonter au précédent exemplaire de l’Afrique du Sud au temps de l’apartheid, des organisations ont appelé dans le monde au boycott - de la Birmanie, de la Russie, de la Chine ou du Mexique, notamment - sans que soit jamais invoquée la menace d’une sanction judiciaire. Qu’est-ce qui justifie que l’on pénalise aujourd’hui la solidarité avec les Palestiniens sous occupation ?
      Le mouvement BDS s’est créé dans un contexte de démission de la communauté internationale incapable de mettre un terme à la colonisation, ni de protéger les Palestiniens des exactions quotidiennes que leur infligent armée et colons israéliens. Ce mouvement pour le boycott rencontre un succès croissant dans le monde, en tant que seul moyen non-violent de faire pression sur Israël. Il permet à toutes celles et ceux qui le souhaitent de manifester pacifiquement leur solidarité et de protester par là-même contre le traitement de faveur dont bénéficie ce pays de la part de la communauté internationale en dépit de ses violations constantes du droit international. C'est pourquoi je me déclare solidaire des quatre militants toulousains qui comparaissent devant la justice ce jour." Rony Brauman ancien président de Médecins Sans Frontières

      > Rendez-vous Jeudi 30 Juin dès 13H devant le Tribunal (Métro/Tram Palais de Justice – Toulouse)
      > Pétition à signer : https://www.change.org/p/madame-la-ministre-de-la-justice-c…
      > Cagnotte de soutien : http://www.leetchi.com/c/solidarite-de-inculpees-bds-toulou…
      > Evénement Facebook : https://www.facebook.com/events/625582810926326/
      Accueil du site > Boycott > Procès pour Boycott > PROCES CONTRE BDS A TOULOUSE le 30 juin 2016 : "Bernard, Jean-Pierre, Loïc (...)
      Des amis le 30 juin à Toulouse PROCES CONTRE BDS A TOULOUSE le 30 juin 2016 : "Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann doivent être relaxés !"

      Supprimer
    2. 14 novembre 2016 ·

      Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann ont été condamnéEs (aujourd'hui à 14h) à 1000€ d'amende avec sursis, sur le motif "d'entrave à l'exercice normal d'une activité économique" (sic). Rappelons que nos camarades lors de l'action étaient à l'extérieur et à 200 mètres de l'entrée du supermarché et que le magasin en question n'a pas porté plainte considérant n'avoir subi aucun préjudice. Il n'y a donc pas de victimes mais 4 condamnations. La LICRA et le BNVCA (à l'origine de la dénonciation) ont été déboutés des dommages et intérêts qu'ils avaient demandés à propos de l'entrave.

      En revanche, le motif "d'incitation à la discrimination en raison d'une ethnie, religion, nation..." (loi de la presse) n'a pas été retenu et les poursuites des parties civiles (CRIF, Avocats Sans Frontière et Association France-Israël) concernant cette accusation ont été jugées irrecevables. C'est à dire que nos camarades ne sont pas condamnés pour ce motif, seulement pour celui d'entrave (ce qui est déjà beaucoup trop!).

      Enfin, le tribunal a considéré qu'il n'y avait pas lieu de transmettre la QPC (Question Prioritaire de Constitutionnalité) présentée par les avocates.

      Nous attendons le texte du jugement (dans le courant de la semaine) et en particulier les attendus concernant l'entrave pour la rédaction d'un communiqué et pour décider d'un éventuel appel à présenter dans les 10 jours.

      Supprimer
  2. L’ESMA se fâche
    On a reçu ça : Coline Moire coline@ecolescreatives.com le 07/12/2015 À moi Bonjour (Bonjour qui bonjour mon chien ?)
    Nous venons de tomber sur l’article que voici : (j’espère qu’en tombant ils ne se sont pas fait mal)
    http://antisemitenonmerci.blogspot.fr/2015/12/bernard-jean-pierre-loic-et-yamann.html
    Où (?) est cité comme co-signataire d’une pétition toulousaine l’école ESMA (Ecole Supérieure des Métiers Artistiques). A aucun moment l’ESMA na participé à une telle pétition. L’ESMA est un établissement d’enseignement supérieure (?) qui n’a aucune vocation à faire de la politique (apparemment ils n’enseignent ni les bonnes manières ni le Français à l’ESMA). Je vous remercie de supprimer notre nom de cet article dans les prochaines 24h, sous peine de poursuite en justice immédiate. Cordialement
    (Pas signé)
    Il est évident que dès que le «collectif» de petits enfoirés d’antisémites de gauche dénommé Coup Pour Coup 31 et Collectif anti-impérialiste - couppourcoup31@gmail.com auront enlevé le nom de l’ESMA de sa liste parue sur internet le 22 Novembre 2015 et où nous l’avons trouvée nous enlèverons volontiers le nom d’ESMA que nous avons fait paraitre en Décembre 2015.Vous y étiez en bonne compagnie, que des salopards d’antisémites de gauche ! Comme EELV Toulouse, Egalité Toulouse Mirail, Ensemble31, ESMA (Ecole Supérieure des Métiers Artistiques), FSU31et 09, Front Populaire Tunisien, Jeunes Musulmans de France de Toulouse, LDH31, Mouvement de la Paix 31, MRAP 31, NPA31, OCML Voie Prolétarienne, Parti Communiste Français j’en passe et des meilleures.
    Le «collectif» est animé par Verveine Angeli porte-parole de l’Union Syndicale Solidaires, Loïc Cwiek inculpé, Imen Habib animatrice de BDS France et Vincent Rebérioux de la Ligue des Droits de l'Homme.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour

    Nous avons adressé une demande à couppourcoup31 pour qu’ils enlèvent les mentions « ESMA » de leur site.

    Je vous prierais de ce fait d’enlever ces mentions sur votre blog.
    L’ESMA n’est en rien associée à un quelconque mouvement politique.

    Cordialement

    Coline Moire

    RépondreSupprimer